Solutions pour lutter contre la canicule dans les villes

Voici les idées qu’ont les villes pour lutter contre les canicules, elles impliquent souvent des politiques urbaines pour diminuer la consommation énergétique, la pollution, les dissipations thermiques, … Entre 2018 et 2050, la partie de la population mondiale présente dans les villes va passer de 54% à 66%.

Recouvrir la chaussée, les routes et les trottoirs d’un revêtement gris clair, avec une baisse de température de jusqu’à 10 degrés!

Recouvrir les toits d’un revêtement blanc ou clair, avec une baisse incroyable de jusqu’à 20 degrés! Une baisse de la consommation d’électricité conséquente, car les bâtiments ont moins besoin de se refroidir. On voit d’ailleurs de plus en plus d’immeubles et de maisons totalement peints en blanc.

Planter des dizaines de milliers d’arbres chaque année. Chaque arbre va capter un quart des particules de CO2 dans un périmètre de 30 mètres. Ils libèrent des vapeurs d’eau et leurs feuilles filtrent l’air. Il est alors nécessaire de créer des couloirs d’irrigation de l’eau dans les villes pour nourrir ces végétaux.

Transformer les immeubles en bâtiment jardins. Il s’agit de faire pousser des arbres rampants le long des balcons, de réaménager les bâtiments pour faciliter la pousse des végétaux sur leurs façades. Mais également de mettre en place des potagers avec la cultures de légumes et de fruits.

Créer des couloirs de vents dans les villes. En repensant l’axe des rues, l’air doit pouvoir passer facilement à travers de grands axes et non être coupé net par de grands blocs de bétons.

Construire des tours géantes pour dépolluer l’air et l’eau. Il s’agit de mettre en place des filtres dans l’armature de grandes tours pour que l’air soit filtré de ses particules. De même pour l’eau.

Placer des panneaux solaires sur les toits des bâtiments. Ils permettraient alors de diminuer le coût électrique de la climatisation. Mais également de capter la chaleur via leurs panneaux noirs, tout en la transformant en électricité.

Installer des cheminées solaires. Basées sur les fameuses cheminées qui rafraichissent l’air au Maghreb et au Moyen-Orient, elles consistent à utiliser une différence de pression entre le local à ventiler et l’extérieur. La hauteur de la cheminée permet une stratification de la température, le vent va ensuite générer des dépressions, tout comme la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Il y a ainsi une circulation de l’air chaud vers l’air froid.

Mettre en place des brumisateurs dans les centres pour rafraichir les touristes. Cela impliquerait une meilleure gestion de l’eau.

Remplacer le béton par de nouveaux matériaux. Le problème du béton, des crépis, de la pierre, c’est que ce sont des matériaux non poreux qui captent et garde la chaleur, ce qui est parfait l’hiver mais problématique l’été. Cela rajoute au moins 3 degrés Celsius à l’intérieur des édifices. Il faudrait un matériaux qui redistribue la chaleur vers les fondations.

Créer des parcs et d’autres espaces verts pour couper l’emmagasinement de la chaleur par le béton et le goudron de plus en plus interconnectés dans les villes. On peut aussi limiter le goudron, les trottoirs et les remplacer par de la terre.

Créer un Internet par satellite avec de meilleurs débits pour pousser les gens à rester dans les petites villes ou pour les pousser à revenir en campagne et limiter la concentration dans les grandes villes, et ce grâce au télétravail.

Diminuer les déplacements des citadins en facilitant les services quotidiens, en leur permettant de tout faire à distance.

Créer des péages à l’entrée des villes pour limiter le flux de voitures. Interdire l’utilisation des véhicules les plus polluants.

Construire des tours à vent qui vont ventiler les rues de la ville. Il s’agit de produire son propre vent. La tour aspire l’air chaud des rues pour l’évacuer en hauteur. Il y a en effet une convection de courants aériens qui est produit par la tour. Cela permet de faire descendre la température de l’ordre de 5 degrés sur une place.

Éviter la construction de gratte-ciels, qui ont du mal à évacuer la chaleur contrairement aux petits édifices.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz