Le Grand Paris, la métropole moteur de la France

L’ïle-de-France représente près de 31% du PIB national de la France, c’est quasiment autant que le produit intérieur brut de la Suisse. C’est 3 fois plus que celui de la Grèce, ou du Portugal. Cette région compte 12 millions d’habitants, elle talonne ainsi les 14 millions d’habitants de Londres et sa banlieue. La production est d’ailleurs au même niveau que Londres et sa périphérie.

Avec le Brexit, Paris espère pouvoir attirer de nouveaux investisseurs, dont ceux du milieu financier. Et pour cela le Grand Paris peut aider à les séduire.

Le Grand Paris inclue des nouvelles lignes de métro qui relieront Roissy-CDG, à Saint-Denis, à la Défense, à Versailles, à Orly. De Orly à Villejuif à Saint-Lazare, puis à Saint-Denis et Roissy-CDG. Et Enfin du Bourget à Clichy, à Descartes, à Villejuif, à Issy, à la Défense. 200 km de voies et 75 gares.

Également, la modernisation des réseaux actuels, dont les RER. Cela coûtera 32,4 milliards d’euros.

Les jeux olympiques de 2024 vont ralentir l’avancé des travaux pour ce projet car une partie des fonds vont aller dans les infrastructures sportives.

Cette idée du Grand Paris est née sous Napoléon III qui voulait étendre la capitale de Saint-Germain-en-Laye jusqu’à Marne-la-Vallée.

Actuellement le Grand Paris est divisé en trois partie :

– la petite couronne qui fait 755 km².
– Paris Métropole qui fait 2546 km².
– Et Unité urbaine de Pairs, avec ses 2723 km².