Définition de la blockchain

La blockchain est une technologie qui permet de stocker et de transmettre des informations, elle est sécurisée et transparente. Elle n’a pas besoin de centre de contrôle pour pouvoir fonctionner.

Dans la pratique la blockchain est une base de données dans laquelle a été enregistré l’historique des échanges effectués entre les divers utilisateurs qui ont participé à sa création. Cette blockchain est ainsi partagée par plusieurs utilisateurs qui peuvent être anonymes ou non, et qui sont des acteurs directs dans celle-ci. La chaîne a une validité qui peut être vérifiée à travers cet historique.

Des blockchains peuvent être publiques et d’autres privées. Les chaînes de blocs privées seront limitées d’accès à un certain nombre de personnes. Seules celles-ci pourront les utiliser. La blockchain publique peut se résumer à un classeur de données historiques qu’on ne peut falsifier et qui est anonyme. Tout le monde peut lire gratuitement et librement toutes les données contenues dans la blockchain ; on peut écrire à notre tour ; et on ne peut ni la détruire, ni l’effacer.

La première blockchain a été créée en 2008 avec la monnaie bitcoin. Cette crypto devise a été lancée par une personne ayant le pseudo Satoshi Nakamoto. De nos jours, des états et des entreprises peuvent employer cette technologie pour mettre en place leur propre devise électronique et espérer ainsi financer une économie ou obtenir assez d’argent pour booster une activité.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz