Comment faire du mining sur Ethereum ?

Voyons voir d’abord comment fonctionne Ethereum :

Ethash, l’algorithme de minage

L’algorithme utilisé par Ethereum pour confirmer une preuve de travail (PoW) est l’Ethash. Tandis que le Bitcoin repose sur du SHA-256 et le Litecoin sur du SCrypt. L’Estash a la particularité d’empêcher le mining à partir d’ASIC dédiés.

Les algorithmes SHA-256 et SCrypt demandent énormément de calculs, les ASICs sont donc bien plus performants que les cartes graphiques et possiblement que les processeurs d’ordinateur. L’Ethash dépend davantage de la puissance de la mémoire (de sa bande passante, de sa latence, de ses fréquences). Par conséquent, les cartes graphiques avec leur mémoire rapide VRAM sont parfaites pour miner de l’Ethereum.

Epoch, le palier de blocs

Le minage d’Ethereum réside en la création d’un fichier appelé Directed Acyclic Graph (DAG). A chaque transaction, les blocs d’ETH s’accumule et le fichier grandit. Il gagne en poids à chaque palier franchi, c’est-à-dire tous les 30 000 blocs. On parle alors d’Epoch, ce palier peut prendre une centaine d’heures à être atteint. Ce DAG est stocké dans la VRAM. A un certain moment il dépasse les 2 Go, c’est pourquoi les cartes graphiques n’ayant pas assez de mémoire ne sont pas suffisantes pour miner cette monnaie digitale. Pour le moment l’Epoch DAG peut atteindre le niveau 207, les cartes graphiques doté de 3 Go de VRAM ne sont plus compatibles. La taille maximale du DAG ne cesse de croître. Pour pouvoir miner sur les 12 prochains mois, il vaut mieux investir dans des cartes graphiques qui ont plus de 3 Go de VRAM. Vous pourrez toujours mettre celle qui n’ont que 3 Go et moins de côté pour miner des crypto-monnaies basées sur l’Ethash avec des DAG plus petits et dont le minage sera donc moins gourmand.

Dans la pratique :

Création un portefeuille d’Ether

1. Vous devez d’abord créer un wallet, c’est à dire un portefeuille d’Ether. Pour cela allez sur Coinbase, créez votre compte, vérifiez votre identité et adresse. Puis cliquez sur Accounts > Portefeuille en ETH > Receive > Show address, ce qui affichera l’adresse de votre portefeuille d’Ether.

2. Ou si vous n’aimez pas le précédent service, il en existe un plus libre, mais sans accès classique, moins sécure, il s’agit de MyEtherWallet. Vous devez d’abord crée un mot de passe, vous recevrez alors un clé publique, une clé privée que vous prendrez soin d’enregistrer sur un disque dur externe. Puis en vous connectant à l’aide de MetaMask, une extension pour Chrome, vous aurez droit à une adresse pour votre portefeuille (du type 0x20Dba955294Aa5484C0e10b…). Vous n’êtes pas contraint ensuite de vous connecter à chaque fois pour savoir quel est votre solde. Vous pouvez allez sur des sites tels que EtherChain ou EtherScan et entrer l’adresse du portefeuille dans la barre de recherche.

Difficulté de miner l’Ether de nos jours

Il faut savoir qu’il y a 27 mois, il fallait 3 jours pour obtenir 1 ETH. Il y a 17 mois, il fallait 10 jours pour avoir une unité. Il y a 9 mois, il fallait 1 mois. Il y a 4 mois, il fallait 5 mois. Et maintenant, il faut douze mois! Pour le moment, l’Ether est sur le système Proof of Work qui requiert le GPU; il pourrait bientôt passer à un système Proof of Stake, d’autres blockchains qui vont encore plus compliquer le minage.

Matériel pour miner

Vous avez besoin d’un ordinateur et comme précisé plus haut d’au moins une carte graphique avec 4 GB de VRAM. Il faut un minimum de finance pour être capable de payer les frais d’électricité annuels si vous avez un rig (un ordinateur) sur lequel est branché 5 ou 6 cartes graphiques, car cela peut monter à 1200-1300 euros par an.

Risques inhérents au mining

Il y a des risques à plusieurs niveaux. Déjà si vous avez un rig avec une multitude de cartes graphiques, celui-ci peut prendre feu. C’est rare mais ce n’est pas impossible. Il faut donc avoir un extincteur à proximité. Également toujours être présent sur les lieux quand le rig est actif. Il y a le risque de l’investissement dans le matériel, dans les coûts énergétiques, qui ne porterait pas ses fruits. Puis le risque d’avoir ses coins volés sur une plateforme d’échange, sur un service de portefeuille digital. D’avoir sa blockchain hackée et ses tokens aller vers une autre adresse. D’être victime de phishing et la aussi d’avoir ses coins volés. Les cartes graphiques peuvent rendre l’âme étant donné qu’elle sont sans cesse en charge, qu’elles chauffent en permanence; surtout si vous les avez acheté d’occasion.

Pilotes pour les cartes graphiques

Attention, les derniers pilotes de cartes graphiques diminuent les performances du mining. Il est recommandé des les désinstaller et de mettre à la place d’anciens drivers. Par exemple les Catalyst 15.11 pour les AMD R9, les Catalyst 16.12.2 pour les AMD RX. Vous pouvez aussi tester les pilotes dédiés au minage développés par AMD, à savoir les pilotes Radeon Software Crimson ReLive Edition Beta for Blockchain Compute. Désactiver le SLI / Crossfire aide à augmenter le hashrate.

Logiciel de minage

Le logiciel du moment est le Claymore Dual Miner (nom entier : Claymore’s Dual Ethereum + Decred/Siacoin/Lbry/Pascal AMD+NVIDIA GPU Miner). Il permet de miner deux blockchains en même temps, à savoir Ethereum puis une des autres blockchains proposées dans son titre. Il est préférable de ne miner qu’Ethereum.

Ensuite ouvrez votre bloque note et copiez-collez ces lignes pour miner avec toutes vos cartes graphiques :

cmd /K “start /B EthDcrMiner64.exe -epool URL_POOL:PORT_POOL -ewal YOUR_WALLET -eworker WORKER_NAME -epsw x”
pause

Ou celles-ci si vous souhaitez uniquement miner avec votre deuxième carte :

cmd /K “start /B EthDcrMiner64.exe -epool URL_POOL:PORT_POOL -ewal YOUR_WALLET -eworker WORKER_NAME -epsw x -di 1”
pause

Il faudra remplacer URL_POOL, PORT_POOL et YOUR_WALLET par vos propres informations (voir ci-dessous pour le pool). Vous pouvez laisser WORKER_NAME tel quel, ce n’est pas important. Enregistrer le fichier dans le dossier du logiciel Claymore Dual Miner, avec le nom LAUNCH.bat.

Faire parti d’un pool.

Il est nécessaire de faire parti d’un pool pour miner de nos jours. A moins que vous ayez une ferme géante de minage. Le but est de trouver des blocs et de les partager avec son pool. Aucune inscription est requise pour rentrer dans un pool. Afin d’y participer, il suffit d’avoir le lien du serveur du pool, de s’identifier grâce à son portefeuille; on pourra ainsi voir les fruits de notre travail. Ce qu’il faut examiner, c’est quelle est la rémunération du pool, quel temps il faut pour pouvoir accéder aux statistiques. On ne touchera le solde indiqué sur la page du pool uniquement lorsque l’on aura atteint un certain niveau et en échange d’une taxe (fee).

Le plus gros pool du moment est DwarfPool. Il paie chaque heure tous les acteurs de la blockchain dans leur pool avec un prorata de leur participation sur les blocs trouvés, tout en prélevant 1% de frais de paiement. Le minage se fait anonymement, aucun compte n’est nécessaire. Pour miner sur ce pool, il nous faudra donc indiquer ces informations URL_POOL = eth-eu.dwarfpool.com, et PORT_POOL = 8008, dans notre LAUNCH.bat. Les stats sont mises à jour au bout d’un quart d’heure, on peut les consulter à cette adresse : http://dwarfpool.com/eth/address?wallet=YOUR_WALLET.

Il existe aussi Ethermine, avec un fonctionnement similaire et 1% de frais de paiement. Minage anonyme. Données à rentrer : URL_POOL = eu1.ethermine.org ou eu2.ethermine.org, et PORT_POOL = 4444 ou 14444. Adresse de statistiques : http://ethermine.org/miners/YOUR_WALLET.

Nanopool, de son côté, ne paie que 4 fois par jour. Frais de paiement de 1%. Minage anonyme. Données à indiquer : URL_POOL = eth-eu1.nanopool.org ou eth-eu2.nanopool.org, PORT_POOL = 9999. Adresse de stats : http://eth.nanopool.org/account/YOUR_WALLET.

Augmenter le nombre de hashrate

Si votre taux de hashage est anormalement bas, vous pouvez l’augmenter en modifiant le fichier bat. Il suffit de rajouter ces lignes au tout début :

setx GPU_FORCE_64BIT_PTR 0
setx GPU_MAX_HEAP_SIZE 100
setx GPU_USE_SYNC_OBJECTS 1
setx GPU_MAX_ALLOC_PERCENT 100
setx GPU_SINGLE_ALLOC_PERCENT 100

Puis après start :

/affinity 0x1

Cela va forcer le minage sur le deuxième core de la carte graphique.

Création d’un gros rig

Si vous avez les moyens, il peut-être intéressant d’investir dans un rig avec une carte mère adaptée qui propose de nombreux slots en PCI Express 1x. La carte ASRock H81 Pro BTC R2.0 propose 5 slots supplémentaires. Avec un processeur premier prix tel que le Intel Celeron G1840 (seulement 53W de PDT!), 4 Go de mémoire DDR3 (exemple parmi les moins chères : Corsair CMV4GX3M1A1333C9 Value Select 4GB), un petit SSD de 32 Go (le Transcend TS32GSSD370S SSD Interne SATA III 32 Go est abordable, il a de bonnes vitesses de lecture et d’écriture). Si vous avez du mal à faire marcher plus de 3 GPU sur Windows, vous pouvez passer sur Linux. D’ailleurs Simplemining OS et ethOS Mining OS ont été créé pour le minage; le premier est gratuit (avec des frais sur votre hashage), tandis que le second est payant. Il en existe d’autres comme NVOC, et KopiemTu; ils ont été produit pour les cartes NVIDIA. Il vaut mieux laisser le matériel informatique en dehors d’un boîtier à cause de la chaleur dégagée. Surtout en été. Pendant cette période, il faudra diminuer le taux de hashage pour accroître l’espérance de vie des GPUs.

Sur Internet, on voit souvent les cartes graphiques à part. Elle ne sont pas directement clipsées sur la carte mère. En fait, on utilise des PCI-E Risers pour les mettre sur des étagères métalliques un peu plus loin. Ainsi la chaleur se dissipe un peu plus facilement.

Quand au choix de l’alimentation, pour l’ordinateur, il faut 150W et ensuite rajouter 170W par carte graphique. Ainsi pour 6 cartes graphiques, cela nous fait du 1170W. L’alimentation Corsair HX1200 dégage jusqu’à 1200W, et a une certification Platinum (elle transmet mieux l’électricité), c’est parfait. Autrement, on peut travailler avec des alimentations plus petites (légèrement moins chères), des 750W, comme la Corsair TX750M qui est Gold (certification semblable à Platinum); il faudra simplement un cable adaptateur qui activera la seconde alimentation quand l’ordinateur sera en marche, de ce type : Thermaltake Câble Adaptateur Double 24 Broches Double Alimentation.

Quelle carte graphique ?

La carte graphique la plus performance en termes de Watts par MH/s est la MSI Radeon RX 560 Aero ITX 4G OC. Elle délivre 11 MH/s, ce qui n’est pas terrible, mais sa consommation électrique est de seulement 40 Watts une fois en action. C’est tout simplement un record! Cette carte sera très bien si vous voulez rentabiliser le minage dès que possible.

Mais la carte la plus utilisée dans la crypto-monnaie ces derniers temps est plutôt la MSI RX 480 GAMING X 8G. Elle produit en moyenne 27 MH/s avec 160W de PDT. C’est une consommation électrique bien plus élevée. Cependant les mineurs en crypto-monnaie privilégient avant tout le hasrate. Le but est de cumuler le plus de coins possibles pendant que le minage est encore aisée. La consommation électrique étant un investissement obligatoire.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz