L’autorité des marchés américains est contre les ETF sur les crypto monnaies

Neuf propositions de fonds ETF indiciels avec une indexation sur le Bitcoin ont été rejeté le mois dernier par la Securities & Echange Commission américaine. Ces projets avaient été lancés par les émetteurs GraniteShares, Direxion et ProShares. Selon l’autorité américaine, le marché des crypto devises a encore une taille trop réduite pour justifier la création d’ETF. Mais également ces produits manquent d’assurance sur leur sécurité.

Il y a de même une inquiétude de la part du gendarme américain de la finance au sujet des risques de manipulation et de fraude. Il se peut que la SEC change d’avis dans le futur et décide d’étudier de nouveau ces propositions de création d’ETF. Si le marché doit se démocratiser, cela serait un pas important dans ce sens. Les rumeurs de l’apparition d’ETF avait permis au Bitcoin de s’envoler de nouveau vers les 8000 dollars en juillet dernier avant de rechuter.

Direxion, fondé en 1997, est spécialisé dans les ETFs dits non-traditionnels avec 14,4 milliards de dollars d’actifs en gestion. GraniteShares est lancé en 2016, il se concentre aussi les ETFs (basés principalement sur les commodités), et gère 300 millions de dollars. ProShares est dans les ETFs depuis 2006, avec 31 milliards d’actifs managés.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz