Faut-il augmenter ou diminuer les limitations de vitesse pour réduire le nombre d’accidents ?

Une question épineuse dans le monde, doit-on diminuer ou augmenter les limitations de vitesse pour espérer voir moins d’accidents, mais surtout de blessés et de morts sur les routes ?

Gravité

D’un côté, il semblerait logique que plus la vitesse est basse, plus le nombre d’accidents décroit mais surtout les accidents ont moins de chance d’être fatals pour les occupants des véhicules ou les piétons.

L’attention

En réalité, une vitesse moindre peut divertir le conducteur. Il voit davantage le décors, il est moins concentré sur la route. Il peut aussi davantage toucher son smartphone, ou les boutons de l’habitacle du véhicule.

Économie

D’autre part, baisser la vitesse, c’est diminuer le temps de présence au travail ou le temps de sommeil. Mais aussi le nombre de transports de produits et de services, donc au final restreindre l’économie d’un pays.

Mais aussi, que si l’on ne baisse pas la vitesse, il y a le contre coût du prix des services de santé pour le grand nombre de personnes blessés et du manque à gagner pour les sociétés du fait leur absence au travail. De même, pour les familles de victimes qui seront traumatisées pour une longue période, si ce n’est à vie.

Statistiques

D’après les statistiques suivantes, en éliminant les pays de petite taille, si la vitesse hors agglomération est fixée à 80 km/h, on a en moyenne :

Pour tous les pays : 3162 accidents, 1528 blessés et 130 morts par million,
Pour tous les pays développés : 1509 accidents, 1823 blessés et 53 morts par million,
Pour tous les pays en voie de développement : 201 accidents, 253 blessés et 219 morts par million,
Pour tous les pays d’Europe de l’Est : 4110 accidents, 2958 blessés et 120 morts par million,

Si la vitesse hors agglomération est fixée à 90 km/h, on a en moyenne :

Pour tous les pays : 1868 accidents, 2127 blessés et 126 morts par million,
Pour tous les pays développés : 1872 accidents, 2463 blessés et 84 morts par million,
Pour tous les pays en voie de développement : 2541 accidents, 1535 blessés et 241 morts par million,
Pour tous les pays d’Europe de l’Est : 1607 accidents, 2069 blessés et 93 morts par million,

Si la vitesse hors agglomération est fixée à 100 km/h, on a en moyenne :

Pour tous les pays : 3503 accidents, 2731 blessés et 137 morts par million,
Pour tous les pays développés : 3015 accidents, 3809 blessés et 56 morts par million,
Pour tous les pays en voie de développement : 4235 accidents, 1114 blessés et 222 morts par million,
Pour tous les pays d’Europe de l’Est : limites de vitesse inférieures à 100 km/h.

Les routes hors agglomération étant le type de route où il y a le plus de morts et d’accidents de la route.

Pays développés

Si l’on regarde ces chiffres, pour les pays développés, il est clair que plus la limite de vitesse est élevée et plus le nombre d’accidents et de blessés augmente. Pour le nombre de morts, c’est aussi vrai entre 80 et 90 km/h.

Autres

Pour tous les pays, cela est vrai pour le nombre de blessés. Pour les pays en voie de développement, cela est globalement vrai. Pour les pays d’Europe de l’Est, c’est l’inverse qui se passe. Dans ces pays, l’alcool est un facteur important.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz