Il y aura 10 milliards d’humains sur Terre en 2050

Selon l’institut de l’Ined, il y aura plus de 10 milliards d’humains en 2050, contre 7,5 milliards aujourd’hui. Alors qu’en 1800, on était encore qu’1 milliard.

Ainsi la population mondiale décuplerait en moins de 250 ans. Cela s’explique par le fait que les décès sont trois fois moins nombreux que les naissances.

La croissance démographique a nettement diminué. Elle était de 2% en 1950. La fécondité est de nos jours de 2,5 enfants par femme en moyenne dans le monde. En 1950, elle était de 5 enfants!

Aujourd’hui, la mortalité infantile a également énormément régressé. On est passé de 152 pour 1000 en 1950 à 35 pour 1000 en 2017.

La population mondiale devrait se stabiliser à 11,2 milliards d’humains en 2100. Du fait de la diminution de la fécondité.

C’est surtout l’Afrique qui va pousser la démographie vers l’avant. Malgré la politique de 3 enfants par femme qui sera mis en place prochainement, l’Afrique comptera en 2050 près de 2,5 milliards d’humains, contre 1,25 milliards aujourd’hui. Et en 2100, plus de 4,4 milliards d’humains! Ainsi près d’un terrien sur 3 sera africain en 2100, contre 1 sur 6 en 2017.

Tandis, qu’en Océanie et en Europe, les population vont stagner. Elle augmentera un peu en Amérique et en Asie.

L’Inde sera le pays le plus peuplé, avec 1,6 milliards d’habitants en 2050. La Chine devrait elle reculer à 1,34 milliards de personnes. Le Pakistan va gagner 100 millions d’humains, le Nigeria va voir sa population multipliée par deux en passant de 191 millions à 411 millions d’individus.

La France atteindra péniblement les 72 millions d’habitants.

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz