Bientôt des voitures électriques avec une autonomie de 1000 km

Au Fraunhofer Institute, des chercheurs ont conçu une batterie qui permettrait d’accroître l’autonomie des voitures électriques d’ici 2020.

Les batteries actuelles qui offrent le plus de capacité atteignent 500 km, un chiffre qui varie suivant la qualité de la batterie, des routes empreintées, du modèle de la voiture, du type de conduite effectuée.

Les batteries restent un point sensible pour le choix d’un véhicule électrique au dépend d’un véhicule à l’énergie fossile. Leur taille reste encombrante, leur poids demeure conséquent. Les batteries sont en réalité composées de 50% d’une matière qui sert de couche protectrice pour éviter que les cellules se touche et que la batterie ne prenne feu à cause d’une surcharge thermique. Mais également de connecteurs, ce qui pose le problème de résistance électrique et donc de moins de puissance électrique.

La nouvelle batterie imaginée par Fraunhofer Institute et baptisée EMBATT est basée sur le principe bipolaire des piles à combustible. Les cellules de lithium ne seraient plus liées entre elles, sous l’aspect de petits groupes mais seraient empilées les unes sur les autres, sous forme de grandes plaques. Avec ce modèle, la résistance électrique est réduite.

Les chercheurs pensent qu’il sera prochainement possible d’atteindre les 1000 km d’autonomie grâce à leur batterie.

Pour produire l’électrode bipolaire la plus fine possible, ils ont utilisé des matériaux céramiques, avec une bande métallique recouverte de matériaux de stockage céramique.

Les premiers tests sur voitures sont attendus pour 2020.




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz