Syrie : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant la Syrie :

Propositions
François Bayrou Une intervention en Syrie serait « un coup de pied dans un nid de guêpes »; dire qu’il faut punir Bachar Al-Assad est une erreur, c’est une orientation dangereuse pour notre pays, qui n’est pas assez réfléchie quant à ses causes et quant à ses conséquences.
Nicolas Dupont-Aignan Sur la Syrie, « c’est Poutine qui a eu la bonne position, la France s’est ridiculisée avec les Etats-Unis ».
François Fillon Mettre le régime d’Assad autour de la table des négociations; une initiative puissante, européenne, diplomatique pour mettre autour de la table toutes les personnes qui peuvent arrêter ce conflit sans exclusive, et donc y compris ceux qui commettent des crimes aujourd’hui.
Benoit Hamon Se rendre sur place, « comme François Mitterrand avait été à Sarajevo » en 1992; c’en est fini aujourd’hui d’une stratégie qui conduit à massacrer des populations civiles pour reprendre du terrain; la solution politique passe par une discussion avec le régime syrien.
Yannick Jadot ?
Marine Le Pen S’associer avec Bachar al-Assad; la France est le laquais des Américains en toute circonstance; la France aurait dû faire ce que la Russie est en train de faire.
Emmanuel Macron La France ne doit plus faire de la destruction de Bachar Al-Assad un préalable à tout; pour le secours humanitaire à tous les civils sur place et la destruction de l’islamisme terroriste; parler en particulier à la Russie pour trouver un accord.
Jean-Luc Mélenchon Pour ce qu’est en train de faire Poutine en ce moment en Syrie.
Arnaud Montebourg L’ONU doit reprendre la main en Syrie; lever les sanctions contre la Russie et se focaliser sur Daesh.
Vincent Peillon ?
Manuel Valls Continuer l’œuvre de la coalition militaire.



Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz