Prostitution : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant la prostitution :

Propositions
François Bayrou Contre la pénalisation; cibler ceux qui sont les profiteurs du système: les proxénètes, les trafiquants de jeunes filles; cibler ceux qui se désintéressent des conditions de vie de ces femmes; aggraver les sanctions auxquelles ils s’exposent.
Nicolas Dupont-Aignan ?
François Fillon Renforcer la lutte contre le système prostitutionnel.
Benoit Hamon La responsabilisation des clients; aide aux prostitué-es; accorder aux femmes étrangères, victimes de ce système, des papiers et un logement.
Yannick Jadot ?
Marine Le Pen Contre la pénalisation des clients; mener une lutte à mort contre les réseaux mafieux étrangers qui colonisent 95% de l’activité; ne pas accorder  à des prostituées repenties la régularisation de leur situation; renvoyer ces jeunes filles dans leur pays d’origine.
Emmanuel Macron ?
Jean-Luc Mélenchon Pour l’abolition de la prostitution.
Arnaud Montebourg ?
Vincent Peillon ?
Manuel Valls Le délit de racolage public à l’encontre des prostituées permet d’obtenir des renseignements sur les réseaux de proxénétisme et aide à la gestion de l’ordre public; une amende pour sanctionner le client, un « stage de sensibilisation » comme « alternative aux poursuites »; le délit de racolage public est « une aide à la connaissance des réseaux. La prise d’empreintes via la garde à vue, les auditions, les infiltrations numériques, permettent d’agréger toute une série de renseignements indispensables ».



Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz