Police et gendarmerie : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant la Police et gendarmerie :

Propositions
François Bayrou Autoriser l’armement de la police municipale.
Nicolas Dupont-Aignan Peines planchers pour toutes agressions de fonctionnaires de police, de gendarmerie ou des pompiers; article définissant un cadre d’usage légitime des armes; réaffectation de la réserve parlementaire des députés et des sénateurs, afin de rassembler 140 millions d’euros qui permettraient d’améliorer immédiatement ces équipements; recrutement de 10 000 personnels administratifs.
François Fillon Confier aux polices municipales et à la sécurité privée des moyens d’action pour participer à la reconquête des territoires; que policiers et gendarmes soient dotés de moyens d’action matériels et juridiques à la hauteur des défis et que leur coordination soit renforcée.
Benoit Hamon Reconnaissance du burn-out.
Yannick Jadot Pas de réforme de la légitime défense pour les policiers.
Marine Le Pen ?
Emmanuel Macron 10 000 effectifs supplémentaires.
Jean-Luc Mélenchon ?
Arnaud Montebourg Retour de la police de proximité, d’avantage d’effectifs.
Vincent Peillon 5 000 gendarmes et policiers supplémentaires seront recrutés au cours du quinquennat.
Manuel Valls Dispositif anti-caillassage pour les voitures de police; 1 000 postes de policiers et de gendarmes chaque année.



Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz