PME, TPE : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant les PME et TPE :

Propositions
François Bayrou Que les grands groupes prennent « sous leur aile protectrice » certaines PME afin de décupler les capacités à produire de la France; en faveur d' »un contrat de travail unique, un CDI, qui soit interrompable avec compensations fixées à l’avance »; mettre en place un Small Business Act  » afin que les PME puissent s’allier entre elles pour répondre à un même appel d’offres.
Nicolas Dupont-Aignan Mettre fin aux normes absurdes et surtout à la « sur-transposition » des normes européennes et s’engager sur « 0 taxe » et « 0 norme » supplémentaires pour les TPE/PME ; mettre en place un guichet unique destiné à aider les TPE/PME dans leurs démarches administratives; mettre en place des bonus fiscaux pour les PME qui produisent et investissent en France; exonérer de tout ISF les fonds investis dans les PME françaises; mettre à disposition des TPE un micro-crédit de financement de 5 000 à 15 000 € directement accessible au niveau de la BPI France via une plateforme internet.
François Fillon Faciliter le financement des PME; développer massivement l’investissement des particuliers ; dans la création et le développement des PME.
Benoit Hamon Favoriser la reprise des PME par les salariés pour tenter d’éviter que des milliers de PME rentables cessent d’exister faute de repreneurs.
Yannick Jadot ?
Marine Le Pen Soutien massif aux PME/PMI et l’arrêt du soutien exclusif de l’Etat aux très grandes entreprises; une véritable banque publique de financement des PME/PMI sera créée; le crédit impôt recherche visera en priorité les PME/PMI innovantes; l’accès aux marchés publics des PME/PMI sera simplifié.
Emmanuel Macron Travail dominical libéralisé; Prud’hommes réformés; indemnisations plafonnées; inspection du travail renforcée; accords de maintien pour l’emploi (AME) assouplis; délit d’entrave requalifié; simplification de la publication des comptes de résultat.
Jean-Luc Mélenchon Pour les PME de moins de 50 salariés, qui emploient 60% des smicards : transfert de charges.
Arnaud Montebourg Transférer une partie de l’épargne des Français vers les PME.
Vincent Peillon Un taux d’impôt réduit pour les PME; taux réduit d’impôt sur les sociétés de 15%, dont les PME bénéficient actuellement pour leurs premiers 38 000 euros de bénéfices, à leur premiers 100 000 euros de bénéfice.
Manuel Valls Plafonnement des indemnités aux prud’hommes, assouplissement du CDD; faciliter l’accès des TPE et PME à la commande publique; les chefs d’entreprise condamnés en cas de faillite ne seront plus victimes de sanctions patrimoniales s’ils ont commis une erreur de gestion; s’il ne s’agit que d’une négligence, ils n’auront pas à combler eux mêmes le passif de l’entreprise; cessions de fonds de commerce seront simplifiées et le délai d’indisponibilité du montant de la vente sera réduit à deux mois.

 




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz