L’histoire de la Corse

La Corse est peuplée dès le 6ème millénaire avant Jésus Christ par des hommes du néolithique. Au 7ème siècle avant JC, les Vanacini, une peuplade dont le nom signifie « peuple remuant et puissant » en grec est présent dans le Cap Corse. Au 6ème siècle avant JC, les étrusques et les carthaginois ont repoussé les grecs qui avaient installé des comptoires dans le coin. Au 5ème siècle avant JC, c’est au tour des étrusques d’être chassés par les syracusains. Au 3ème siècle avant JC, ce sont les carthaginois qui vont balayer les syracusains.

La Corse se fait enfin conquérir par les romains vers le milieu du 3ème siècle avant JC. Alalia est entièrement brûlée et renommée Aleria.

Après un siècle de révoltes d’un peuple maltraité, vers le milieu du 2ème siècle avant JC, les romains les font massacrer. Les deux tiers des corses ont été tués. Les écrivains romains parlent alors d’une île au relief impénétrable, remplie d’hommes hostiles, de bandits qui ressemblent à des bêtes sauvages. Les esclaves corses ramenés à Rome se laisse rapidement mourir ou mène la vie dure à leur maître qui regrette très vite leur achat.

5ème siècle après JC, c’est la fin de l’occupation romaine. Elle est envahie par les Vandales qui ont conquis l’Afrique romaine. Une épidémie de malaria est déclarée. Au 6ème siècle, les Vandales sont remplacés par les byzantins. Au 8ème siècle les Lombards d’Italie prennent le contrôle en repoussant les byzantins. Vers la moitié du 8ème siècle, les sarrasins vont s’emparer du sud de l’île. Les Francs colonisent toute la Corse à la fin du 8ème et cède ensuite l’île à la Papauté. Au 9ème siècle les sarrasins, puis les musulmans, et les maures tentent de pénétrer dans l’île mais sans succès. Charlemagne les déloge à chaque fois. Au 11ème siècle, une nouvelle incursion sarrasine est stoppée par les pisano-génois. Les diosèses de l’île sont alors divisés entre Gènes et Pise.

Au 13ème siècle, la Corse est totalement administrée par Gènes. Au 14ème siècle, la peste décime les deux tiers des habitants. Au 16ème siècle une nouvelle épidémie de peste ravage l’île pendant 4 années. Les français et les turcs occupent alors la Corse. Elle sera par la suite rendue à Gènes après que celle-ci est envoyé des troupes. Fin du 16ème siècle, de nouveau une épidémie de peste surgit et engendre famine et misère. Les barbaresques en profitent pour enlever des habitants et détruire les villages.

Au cours du 18ème siècle, les corses ont ras le bol des taxes génoises, même en temps de maigres récoltes et se soulèvent plusieurs fois contre le pouvoir. Les génois demandent l’aide aux français pour maitriser la population. Le peuple corse tente de se déclarer indépendant. La France envoie alors plusieurs bataillons. Gènes perd peu à peu le contrôle qu’elle cède à la France. Fin du 18ème siècle, la Corse devient française au grand dam de Gènes. La terreur s’abat sur la Corse. Paoli demande de l’aide aux anglais pour avoir leur protectorat. Les anglais évincent les français qui reviennent en force deux ans plus tard. Les anglais occupent de nouveau l’île après l’abdication de Napoléon. Les commandements sont ensuite retournés à Louis XVIII.

Durant la première guerre mondiale, c’est la Corse qui paie le plus lourd tribu en termes de proportion, avec plus de 11 300 morts. Pendant la seconde guerre mondiale, l’île est occupée par l’armée italo-allemande. Plus de 80 000 soldats italiens y sont envoyés. Ajaccio sera la première ville de France libérée après un soulèvement des corses en octobre 1943, accompagnés de 4 000 soldats français et d’une bonne partie des soldats italiens qui changent de camps. 13 000 soldats allemands sont contraints de fuir l’île. Celle-ci devient une base aérienne pour la suite des opérations américaines et le débarquement en Provence.

A partir de 1965, les régionalistes et les autonomistes commencent à se radicaliser. Le FLNC est créé en 1976. La population dénonce la cherté de la vie sur l’île en 1989.

Comme on le voit, la Corse a très attachée à Gènes avec 700 ans d’histoire commune, puis à la France avec 200 ans d’histoire commune.


Articles Relatifs

Share

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz