Les femmes souffrent d’avantage d’un mauvais sommeil que les hommes

Un étude a été mené en Australie sur plus de 744 patients pendant deux ans. Il a été montré que les femmes sont plus sujettes aux nuits agitées, du fait d’un mauvais moral, d’une irritabilité, de fatigues liées au travail, de dépression.

C’est en effet plus de 49% des femmes qui ont un sommeil perturbé, contre 39% chez les hommes.

Les conséquences sont des problèmes de concentration dans la journée, à bien mémoriser.

Les femmes sont également plus sensible au ronflement du conjoint et sont celles qui demandent le plus à l’autre de quitter la chambre.

Une étude similaire aux Etats-Unis montrer les même résultats.

En France, 54% des français pensent que leur sommeil n’est pas suffisant. Les femmes ne dormiraient que 6 heures en moyenne par nuit.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz