L’économie dans Star Trek

L’économie dans l’univers Star Trek est une utopie, du moins dans la Fédération des Planètes Unies. Il s’agit en effet d’un système sans monnaie, l’argent n’existe plus. La nourriture est synthétisée à l’aide de machines. Il n’y a plus de pauvres, plus de misères, plus de faim extrême.

La Fédération garde cependant une matière d’échange pour commercer avec les empires, les autres républiques ou les monarchies dans la galaxie. Ce moyen d’échange peut être le dilithium, l’antimatière, le plasma, ou de la nourriture.

Ainsi, l’alimentation, mais aussi l’énergie, le logement et l’eau sont gratuits. Les vaisseaux fonctionnent avec une énergie quasi infinie. On peut penser qu’il en est de même sur Terre.

La monnaie a commencé à avoir une place moins importante dans le fonctionnement de la Fédération au 22ème siècle. Elle a totalement cessé d’être au 24ème siècle. Le nouvel ordre économique mondiale s’est élaboré à la fin du 22ème siècle.

En 2364, Jean-Luc Picard explique à un financier du 20ème siècle que l’on a plus besoin d’argent de nos jours, que beaucoup de choses ont changé en 300 ans, que les gens ne sont plus obsédés par l’accumulation des choses. Que la faim a été éradiquée, ainsi que le besoin, et la volonté de posséder. L’acquisition de la fortune n’est donc plus la force qui mène nos vies. Les gens travaillent pour être meilleur et rendre l’humanité meilleure.

Le matérialisme n’est donc plus dans Star Trek.

Il y a énormément de fois où les personnages parlent pourtant d’avoir acheté telle ou telle chose, d’avoir vendu tel produit ou propose à des coéquipiers de lui acheter un verre, etc… même au cours du 24ème siècle. Il se peut que ce soit uniquement des expressions, des façons de parler.




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz