Dette publique : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant la dette publique :

Propositions
François Bayrou Le premier devoir de l’État, c’est de bien gérer; seul le retour à l’équilibre permettra de faire baisser la dette du pays.
Nicolas Dupont-Aignan Pour une monétisation publique hors de l’UE; la monétisation se fait surtout pour financer l’Etat.
François Fillon L’effort à fournir pour redresser les finances publiques et amorcer le désendettement est de l’ordre de 110 Mds€ en 5 ans.
Benoit Hamon ?
Yannick Jadot ?
Marine Le Pen Financement par la banque de France et non les banques privées.
Emmanuel Macron La stabilité budgétaire et fiscale est la condition première pour « restaurer notre crédibilité » et « déclencher l’investissement au niveau de la zone euro »; fixation d’un objectif de dépenses publiques; dépenses publiques vers les 50% du PIB en 2022; réformes structurelles dans la sphère sociale.
Jean-Luc Mélenchon Un autre financement de la dette est possible; le vrai problème c’est la dette privée, pas la dette publique.
Arnaud Montebourg Renationaliser progressivement la dette publique en mobilisant l’épargne et appelle à une « troisième révolution socialiste et écologiste ».
Vincent Peillon ?
Manuel Valls Promesse d’un réduction des déficits.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz