Détection de métaux sous-marine

Détection subaquatique :

Pour ce qu’il s’agit des alentours des rivières, des fleuves, des plages, des lacs, des bassins, des canaux, des étangs, des bassins, des fontaines :

Vous pouvez essayer de rendre étanche une partie de votre détecteur, à l’aide de plastique spéciaux. Et vous pouvez alors étendre jusqu’à 50 cm sous l’eau la portée de votre appareil, puisque l’eau augmente la portabilité des ondes.

Faîtes attention de ne pas tomber et d’être emporté par la force de l’eau.

Le mieux serait de prendre un détecteur à induction pulsée pour la plage. Il est moins sujet aux variations de sol.

La plage est le meilleur endroit pour trouver des bagues en or, les touristes les perdent facilement alors qu’ils jouent à la balle.

Pensez à prendre des bottes pour les rivages.

De même pour la détection sous-marine, le détecteur à induction pulsée est la meilleure solution. Il peuvent descendre jusqu’à 3 mètres de profondeur.

L’inconvénient des détecteurs à induction pulsée, c’est qu’on ne peut pas discriminer et donc il n’est pas possible de filtrer les ferreux. Cela dit, les zones sous-marines sont beaucoup moins polluées que les zone terrestres.

Ne vous aventurez pas dans l’eau tout seul, soyez toujours accompagné.

Pensez à acheter une tenue aquatique, très utile en hiver.

A la fin, rincez votre détecteur à l’eau douce pour le préserver du sel.




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Détection de métaux sous-marine"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
wpDiscuz