Conseils pour la détection de métaux

1) – Choix du détecteur :

Choisissez par rapport au meilleur rapport qualité prix suivant les critères suivants (par ordre d’importance à : discrimination (détection sélective des métaux), réactivité du balayage, poids de l’appareil, précision de recherche (pinpoint), variation des tonalités, sensibilité (élimination des nuisances sonores provoquées par la nature du sol), profondeur.

La profondeur n’est pas si importante, car dans la réalité, plus de 90% des prises sont effectuées entre 0 et 20 cm. La charrue labourant entre 10 et 30 cm.

Choisissez une marque connue (XP, Garrett, Minelab, Tesoro, Deteknix),

Ne pas négliger : la possibilité de brancher un casque audio, possibilité de racheter des pièces de l’appareil si défectueuses. Prenez un appareil dédié à un type de recherche si vous souhaitez uniquement faire du sable par exemple, ou uniquement chercher des pépites d’or.

2) – Conditions du terrain :

Détectez après qu’il ait plu, cela augmente la capacité de recherche en profondeur, de l’ordre de 5 cm pour les disques de 22 cm, voire jusqu’à 10 cm pour les disques de 28 cm. Quand le terrain est sec, la taille des disques 22 et 28 cm apportent peu de différence, seulement 2 cm supplémentaires pour le 28 cm, ce qui peut-être non négligeable pour les jusqu’au-boutistes

Utilisez un disque de 22 cm en terrain ferreux, pollués, ou au bord des rivières, utilisez un disque de 28 cm en terrain dégagé (non ferreux et non pollués), évitez les terrains remplis de pierres et de galets, ils sont trop difficiles à creuser.

3) – Conditions du détecteur :

Utilisez un disque de 22 cm pour une meilleure précision en terme de détection. Le disque de 28 cm est plus indiqué pour balayer une plus grande surface (une plus grande portion en surface), très pratique quand vous faîtes de la détection sur des grands champs. Pour encore plus de précision, certains détecteurs (comme le XP Deus) permettent de redresser le disque afin de chercher sur la tranche uniquement.

Notez différents programmes (combinaisons discrimination et sensibilité) afin de filtrer certains objets ou pour savoir de quel type de métaux il s’agit si vous êtes en fin de fouille et que vous êtes pressés et préférez vous concentrer sur les métaux précieux. Pour déterminer les programmes, faîtes des tests vous-même, aller dans un type de terrain, mettez une pièce à 25 cm, puis à 30 cm, essayez plusieurs types de métaux, plusieurs tailles.

Lisez la notice. Sachez qu’il vous faudra un an et une pratique régulière pour maîtriser l’art de détecter les métaux, appréhender les réglages, reconnaitre les tonalités.

Entretenez le matériel, en nettoyant bien le détecteur avec une éponge, de la peau de chamois, en faisant attention de ne pas mouiller le boîtier. Retirer les piles du boîtier une fois que vous ne l’utilisez plus. Protégez le de la poussière.

Pensez à acheter des protections, protège disque, protège télécommande, protège casque si à un moment donné il pleuviotte. Sachant qu’un disque coûte entre 150 et 400 euros.

4) – Lieux :

Privilégiez le rebord des champs, il devrait y avoir d’avantage d’objets étant donné que les paysans faisaient régulièrement une pose sur les pierres ou les murets attenants aux champs et perdaient des objets en s’abaissant ou se relevant. En suivant la même logique, il y a les ponts, avec une corde et un aimant, on peut avoir de jolie surprises.

Balayez ensuite le champ car les caches à économie enfouies pouvaient être répartis sur la longueur du champ suite au bêchage et à la charrue. Regardez sur Google Maps pour localiser des ruines, où il pourrait y avoir potentiellement des caches à économies. Étudiez d’anciennes cartes des endroits que vous visitez afin de savoir quels sont les plus anciens chemins, ceux qui ont le plus de potentiel.

Sachez que des objets ont été perdus partout dans le pays, il n’y a pas de limites. Là où il y a le plus de trésor, ce sont les vieux arbres (de grandes circonférences), les ruines de maison, les ruines de châteaux. Il n’y avait pas de banques à l’époque, les gens étaient d’avantage grippe-sous et souvent quand le père de famille ne souhaitait pas léguer sa fortune, il ne révélait tout simplement pas sa cachette.

5) – Détection :

Quand vous balayez, posez bien le disque à plat par rapport au sol, il ne doit pas être en biais; il doit aussi être le plus proche du sol possible. Laissez la protection sur le disque afin de prolonger sa durée de vie, de même pour la télécommande et le casque.

Balayez plusieurs fois un même endroit avec des angles d’approche différents, car un objet peut-être sur l’arrête et être difficilement repérable s’il est perpendiculaire au balayage. Croisez au dessus de la cible quand cela bipe, déplacez vous et repassez sur la zone pour vérifier qu’il ne sagissent pas d’un ferreux, la tonalité sera de type grésillement ou crachotement ou encore un son grave.

Quand vous creusez un trou, pour aller plus vite, prenez une poignée de terre dans vos mains et passez là devant le disque du détecteur qui est couché par terre.

6) – Trouvaille :

Grattez le sol, ne faîtes pas de gros trous qui vont vous fatiguer. Rebouchez chaque trou une fois que vous avez récupéré l’objet, par respect par rapport à la commune, au propriétaire et à l’environnement. De plus, des animaux pourraient se tordre une patte dans l’un de vos trous.

Rammassez les déchets, c’est un geste simple pour la planète, collectez les puis jetez-les à la décharge.

Quand vous trouvez quelque chose d’intéressant, notez sur un papier la date de la trouvaille et le lieux, si possible les données GPS.

7) – Discrétion :

Evitez les détecteurs avec des lumières, des écrans rétroéclairés, des dels qui clignotent et visibles de loin, afin de ne pas attirer l’attention. Pour éviter d’être embêter par les passants, vous pouvez repérer des coins calmes avec petits chemins via Google Maps. Fouillez à plusieurs pour éviter d’être déranger par des badauds, des curieux ou des importuns. Utilisez un casque audio pour passer plus inaperçu, et ne pas embêter les êtres vivants dans les environnants; les animaux sont très sensibles et peuvent être vite ennuyés par les bips stridents et incessants.

Pour éviter d’embêter les agriculteurs dans leur travail, pensez à prospecter le week-end.

8) – Loi :

Ne faites pas de fouilles sur les terrains privés sans avoir d’autorisation des propriétaires. N’ayez pas peur de demander l’autorisation car personne n’aime voir quelqu’un rodez chez soi et pire faire des trous dans son terrain; de plus les propriétaires seront souvent d’accord et vous donnerons même des conseils de lieux de recherche car il connaisse bien leur terrain et son histoire. Surtout que les gendarmes pourraient confisquer votre appareil. Il pourra par la suite vous pistonner avec ses amis, voisins et connaissances.

Ne faîtes pas de fouilles aux alentours et dans les sites archéologiques sans avoir une dérogation de la préfecture. Vous devez signaler aux autorités tout objet archéologique.

Si vous tombez sur un engin explosif, vous devez en alerter les gendarmes. Ne touchez pas aux munitions, elles peuvent être piégées.

Sachez qu’il y a plus de 40000 prospecteurs de métaux actifs en France à l’heure actuelle.


Articles Relatifs

Share

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Conseils pour la détection de métaux"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents   |   plus anciens   |   plus de votes
wpDiscuz