Le choléra pourrait frapper 300 000 personnes au Yémen d’ici fin août

D’après l’ONU, le choléra aurait déjà tué 1300 personnes et pourrait se propager de façon fulgurante et atteindre 300 000 personnes d’ici fin août.

Il y aurait déjà 193 000 cas actuellement, dont la moitié serait des enfants.

Depuis le début du conflit, ce serait 17 millions de personnes qui manquerait de nourritures, d’eau potable. 7 millions d’entre eux seraient proche de la famine. Le Yémen étant très axé sur l’importation de nourriture.

8000 personnes seraient morte à cause du conflit militaire.

Le choléra est une toxi-infection provoquée par la bactérie Vibrio Cholerae. Elle se caractérise par des diarrhées, et une déshydratation. Elle cause la mort dans la moitié des cas s’il n’y a pas un traitement.

La contamination est orale et vient de matière fécale présente dans l’eau ou les aliments.

Il y aurait chaque année 4 millions de cas dans le monde, et 100 000 décès.




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz