Banques : propositions des candidats politiques pour 2017

Propositions des candidats politiques pour l’élection présidentielle française de 2017 concernant les banques :

Propositions
François Bayrou Séparation banque de dépôts et banque d’affaire; mettre un terme aux tarifications abusives.
Nicolas Dupont-Aignan Séparer les banques d’affaires des banques de détails; création d’une agence de notation publique.
François Fillon ?
Benoit Hamon Proposer à leurs clients particuliers un service d’aide à la mobilité bancaire.
Yannick Jadot Séparation stricte banque de dépôt et banque d’investissement.
Marine Le Pen ?
Emmanuel Macron Renforcer la mobilité bancaire.
Jean-Luc Mélenchon Séparation banque d’affaires et de détail.
Arnaud Montebourg Le secteur financier doit être remis « au service de l’économie réelle »;  assouplir les règles qui obligent les banques à immobiliser des fonds propres lorsqu’elles accordent un crédit; nationaliser une des cinq grandes banques françaises si besoin; la faire acquérir par la Caisse des Dépôts et Consignations afin d’avoir un bras séculier en mesure d’agir sur l’économie nationale; créer une «banque d’encouragement au risque» qui cautionnera 90% des crédits aux petites entreprises.
Vincent Peillon ?
Manuel Valls ?

Analyse :

La mobilité bancaire est importante quand on constate qu’on est facilement piégé avec la prise de produits bancaires qui présente des contraintes telles que des délais pour mettre un terme à tel placement ou telle épargne.

L’augmentation des frais bancaires également qui consiste à pousser les clients à transférer leurs comptes vers des banques en ligne, toutes étant détenues par les même grandes banques physiques. Et ceci dans le but de faire des économies (avec la fermeture des agences physiques).




Articles Relatifs


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz